Les mémoires

by Cyclamen

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.

about

Record at the Fair Waves Studio. Nov 2013.

credits

released December 6, 2013

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Cyclamen Le Mans, France

contact / help

Contact Cyclamen

Streaming and
Download help

Track Name: Avec pertes et fracas
Avec pertes et fracas, les décisions se prennent, sans se méfier de la mauvaise graine qu'elles sèment, à croire qu'un seul point de vue existe, et la décadence persiste. Puisque l'équité peine à émerger, ne nous méprenons pas, car de là à diviser, il n'y a qu'un pas, et les séparations sont rarement égales : elles auraient rapport à la grandeur d'âme. Avec pertes et fracas, les idées éclatent, opposant partis et battage; les idées se frelatent, et chaque mot, chaque phrase, enferme chacun dans une case. Mais je crois que j'en suis revenu, de ces avis défendus, car avec pertes et fracas, l'erreur est un choix.
Track Name: Ne parler de rien
Ne parler de rien, c'est se vider la tête des besoins. Ces besoins primaires qui font qu'à chaque regard, j'espère être emmené, attisé, entrainé par les flots, la volupté. Ne parler de rien afin de combler le vide, c'est la maladie qui m'anime, me rend stupide. Peut être qu'à force de volonté, j'arriverais à toucher le présent, et être au contact des désirés. Ce monde avec lequel j'opère est si sale, et pourtant je m'y étale et j'ai mal. Ne parler de rien, c'est pour moi emprunter les chemins les plus faciles, c'est la fuite malhabile de l'idylle.
Track Name: Il aurait fallu détacher les réflexes
C'est quand même paradoxal : la liberté nous met à mal. Et comment? L'esprit suivi par le mouvement, on oubli de s'interroger sur nos comportements et leurs bienfondés. Sans excuses toutefois, j'en arrive à comprendre, ce sont les habitudes qu'il faut fendre. La paix inculquée par les aïeux, le salut se trouvant bien loin d'eux. Aujourd'hui, j'en ai fini avec tout ça, mon avenir ne reflétera que mes choix. C'est ce qu'il faut faire objectiver, s'engager, la liberté pour les us, frelatée. J'ai choisi, je vis, entre le noir et le blanc mon opinion sera gris... Il aurait fallu détacher les réflexes, bien avant se reconstruire sans complexes, il aurait fallu détacher les opinions, et bien avant se reconstruire sans pardon.
Track Name: Les chaînes et la grâce
C'est à se demander si il existe une raison valable de s'attacher les mains ou même l'âme. Tout ce qui protège, à la fois, nous entrave, alors on marche seul, on s'accable. Touché par la grâce, les tourments s'effacent, il m'arrive même d'oublier pourquoi je suis aliéné. En fait, tout ça sans peine s'explique : c'est la raison qui avec la passion cohabite, et l'équilibre est une force à trouver. Les excuses sont assénées comme de piètres vérités, alors, on plonge et on se perd, dans la recherche de promesses galvaudées... Pour quelques secondes tout s'efface, à jamais disparait.
Track Name: Il n'en restera aucun
Il n'en restera aucun, de ces penseurs avides de liberté, prêchant la singularité. Et c'est sans regrets que le dernier s'en ira sans reste, plutôt mourir que de retourner sa veste. Alors pourquoi pleurer la disparition du dernier des non-aimés, celui là même qui n'inspire que le rejet ? Et pourtant les regrets n'ont pas lieu d'exister, il convient juste de ne pas abdiquer. Il n'en restera aucun, c'est certain, un brouillard d'appréhension pour un futur sans lendemain.